Zaida

Elles étaient trois sœurs, dans la famille on les appelait les tantes parce que ce sont les tantes de mon arrière-grand-mère, Marguerite Dailhac. On ne peut raconter la vie de l’une sans les autres.

Zaïda voit le jour le 25 novembre 1828 à Bergerac « Grand’Rue » fille de Thomas, marchand, et de Marie Lacoste. Son acte de naissance mentionne Marie. Marie Rose, le 8 juin 1825, au même endroit, elle sera Fanny et Marie Elida le 22 septembre 1833.


Zaida et Fanny resteront célibataires. Marie Elida épouse Edouard Morel, avec lequel elle aura un fils, Daniel décédé sans descendance. On les retrouve sur les registres recensements de Bergerac en 1872.

Elles habitent, place de la Sous-Préfecture (maintenant place Gambetta) avec leur frère Victor et son épouse, Ivon Anaïs ; et Daniel le fils de Marie Elida.

En 1891, les 2 sœurs mercières prénommées Marie demeurent toujours dans la maison familiale de la place Gambetta avec leur belle-sœur Louise Anaïs et leur nièce Marguerite (mon-arrière-grand-mère).




Zaïda décède dans cette même maison le 21avril 1891 à 9 heures du matin à l’âge de 62 ans. Elle lègue un quart de ses biens à ses sœurs et à sa nièce, Marguerite dont 2 maisons voisines place de la Sous-préfecture. Fanny le 30 mai 1909 à l’âge de 83 ans. Ainsi qu’il est indiqué sur le document des « mutations par décès », il y avait bien Fanny, Zaida et Marie Elida, les trois exerçant la profession de mercière.

La maison de la place Gambetta à Bergerac, la première à droite, juste à côté, le théâtre municipal.

Par Geneviève COULAUD.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.genea24.fr/blog/index.php?trackback/75

Fil des commentaires de ce billet