GRIGNOLS Jehan Gueydon de Dives

''Grignols est un petit village du Périgord blanc situé dans la vallée du Vern, affluent de l'Isle, canton de Saint-Astier, arrondissement de Périgueux. Ses habitants se nomment les Grignolais. En occitan la commune porte le nom de GRANHOU. Grignols est situé à 18 km au sud-ouest de Périgueux. Il est dominé par un très ancien château fort datant du XIIe et XVe siècle. Il fut le berceau des Comtes TALLEYRAND du Périgord. Cette famille conservera le titre de Seigneur, puis Comte de Grignols jusqu'à la fin du XIXe siècle.''



Nous nous intéresserons, ce jour, à mon aïeul Jehan Gueydon de Dives.



Ses études à Paris terminées, ce licencié en droit s'installera à Grignols où demeurent déjà ses parents. Si Jehan Gueydon est né à Draguignan (Var) le 29 septembre 1551, il est issu d'une famille titrée de " Noble et illustre ". Cette famille est une ancienne noblesse provençale, des Comtes de Saint-Etienne de Tinée, Seigneur d'Alp, anciennement " Saint-Etienne de Terre Neuve " savoyards par païs de Nice. Son père noble et illustre Seigneur Jean Guidone (Geidoni) dit "Gueydon" comte de Saint-Etienne est décédé à Manzac-sur-Vern où il teste en 1594. Son épouse et mère de Jehan se nommait Jeanne Signier (dont je n'ai pu encore relever l'origine). Ils se sont mariés en 1551 et semblent être " passés " en France en 1565 (tel est le terme employé). Jehan Gueydon de Dives sera dans un premier temps lieutenant du Comté de Grignols. C'est en 1603 que Jehan obtient le droit de cité et le titre de bourgeois de Périgueux. Jehan Gueydon de Dives se marie le 23 août 1596 à Grignols avec Marie de Lespines, Dame de la Grande Borie, fille de Jean de Lespines, Procureur d'office de la juridiction de Grignols, et de Marie de LAFOND. La famille de Lespine serait originaire des Flandres.


Il achète le manoir de Dives probablement à la famille TALEYRAND cette même année 1596, puis Peyrefiche en 1607.

La noble demeure, comme le Périgord en compte plusieurs, comporte une date timbrée sur son portail : 1604. Mais en 1499, elle était déjà mentionnée dans des textes sous le nom de Divo, tout comme en 1526 sous " Grano de Diva ".


Ce manoir se trouve sur la commune de Manzac-sur-Vern, limitrophe de Grignols. Il est reçu bourgeois de Périgueux le 12 novembre 1603, ville où il fut également Juge. De son union avec Marie de LESPINES naquirent 3 enfants : - Pierre-Daniel (1603-1672) marié avec Jeanne Raynaud, remariage avec Jeanne de Borieporte ; - Catherine (° vers 1600) mariée avant 1618 à Messire Noël du Pinier ; - Marie (° vers 1601) mariée Pierre Longvy de la Rambaudye (qui se trouvent être mes sosas).

Jehan GUEYDON de DIVES épousa en seconde noce en 1619 Honorette D'ALBY du FAYARD dont : - Pierre ° en 1621 marié en 1660 à Jeanne de MONTAUZON.

  • il est à noter la rédaction de l'acte de naissance de Pierre-Daniel :

''"Le 22 mai 1603, jour de sainte Quitterie et le samedi matin environ les sept heures est né Pierre Gueydon ; il a été baptisé le 27. Dieu le fasse homme de bien. Et plus bas : Si par possible aucun Gueydon se pouvoit refourcer de fortune, se pourroit enquérir d’autres Gueydon savoyard par païs de Nice, comme avait dit être parti le vieux papa… ".''

Il agrandira considérablement son domaine par la suite. A sa mort il avait de nombreuses propriétés dans les paroisses de Bruc, Saint-Léon, Saint-Astier, Neuvic, Vallereuilh, Saint-Séveron, Manzac, Jaure, Bourrou, Saint-Paul-de-Serre, Bordas. Il est dit que ses descendants consolidèrent leur puissance à Périgueux où certains occupèrent des charges importantes. Les titres disparurent dans la tourmente de la révolution. en 1793.

Quant à Jehan Gueydon de Dives il finit sa vie dans son manoir en l'année 1645.

Par Annie Alice MOUNIER.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.genea24.fr/blog/index.php?trackback/100

Fil des commentaires de ce billet