ISLE La rivière de Marie

L’Isle est l’affluent le plus important de la Dordogne. Il descend des plateaux du Limousin, reçoit la Dronne à Coutras et rejoint la Dordogne à Libourne. Jusqu’au 13ème siècle, il est une voie navigable pour des bateaux de peu d’importance car la navigation y est rendue difficile par divers obstacles (moulins, barrages rudimentaires…)
Après maints travaux effectués au cours des différentes époques, l’Isle devient une voie plus commerciale. Au début du XIXème siècle un prêt de l’Etat de 2 500 000 francs est sollicité par plusieurs propriétaires qui créent « la Compagnie de Navigation de l’Isle ». Plusieurs aménagements sont alors réalisés avec la construction de barrages et de chemins de halage. Les écluses réalisées en 1837 permettent une circulation active pour dynamiser son potentiel économique. Au long de son cours, l’Isle a permis de construire des minoteries, des papeteries à l’ancienne ou des fonderies alimentées par l’énergie hydroélectrique. L’arrivée du chemin de fer et du transport routier sonnent le déclin progressif du transport fluvial. La rivière Isle est alors rayée de la nomenclature des voies navigables. L’Isle arrose des villes comme Périgueux, Saint-Astier, Saint-Léon, Neuvic, Saint-Louis-en-l’Isle, Oh ! Saint-Louis en l’Isle, c’est là où Marie Madilhac a vécu.
Source Père Igor Wikipédia Licence CC. L’Isle, Sourzac à gauche et Saint-Louis-en-Isle à droite.
Elle y est née le « vingt troisième jour de Thermidor » ce qui correspond au 11 aout 1805 et y est décédée le 13 janvier 1856 au lieu-dit « Les Nandilloux ».




Acte de naissance de Marie

                 Acte de décès








En fait, je ne sais pas grand-chose sur elle, sa famille si ce n’est qu’elle était la fille de Pierre Madilhac, menuisier et de Marguerite Faure, sans profession. Elle avait eu cinq sœurs et un frère.

  1. o jean Madilhac 1800-1812
  2. o Françoise Madilhac 1802
  3. o Marie Madilhac 1805-1856
  4. o Marguerite - Julie Madilhac 1808
  5. o Marie Madilhac ?1810-1849
  6. o Marie Madilhac 1816
  7. o jeanne Madilhac 1818

Elle a épousé Pierre Hortion, un colon le 2 février 1834. Elle n’a pas de profession

Et elle a trois filles et un garçon

  1. o Marie Hortion 1835-1892
  2. o Marie Hortion 1838
  3. o Marie Hortion 1840
  4. o jean Hortion 1844

Elle a passé sa vie dans cette petite commune de Saint-Louis en L’Isle, on peut imaginer des tas de choses mais on n’est sûr de rien si ce n’est que son nom se réfère à Saint-Louis, roi de France, et à l’Isle, rivière qui arrose le territoire communal.

En occitan, la commune porte le nom de Sent Lóis d'Eila.

Par Françoise VILLECHENOUX.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.genea24.fr/blog/index.php?trackback/102

Fil des commentaires de ce billet