samedi 26 novembre 2022

W comme Whisky

Quand on parle whisky, c’est plutôt à l’Ecosse ou l’Irlande et leurs îles que l’on pense…

Pourtant, depuis le premier whisky produit en France par Warenghem (Alsace), en 1984, de plus en plus de régions françaises en produisent ou au moins, en font vieillir dans des fûts ayant contenu divers alcools.

Le Périgord n’est pas en reste ….




La distillerie de la Salamandre à Sarlat

Elle fut fondée par Raymond Gatinel dans les années 60. A cette époque, la famille Gatinel, comme beaucoup de gens de la région, vivait de l’agriculture. Elle cultivait le tabac et élevait quelques vaches. Raymond acheta un petit alambic sur châssis roulant, et devint, en parallèle de son métier d’agriculteur, « bouilleur ambulant ». Peu à peu il délaissa l’agriculture pour faire de sa passion son métier. En 1970, il distilla sa première fournée de fruit en tant que professionnel, rejoint par son fils Jacques.

Le 27 mai 2019, on pouvait lire dans "ICI" (France Bleu Périgord) :

L'un des premiers whiskys périgourdins a vu le jour ! C'est la distillerie de la Salamandre qui a créé ce whisky à Sarlat …

… Un whisky "single malt" vieilli en barriques de vieille prune. Pour l'instant le whisky est simplement vieilli en Dordogne mais à terme, il sera bien produit à 100% en Périgord.



1860 : Emile Lapouge crée la Distillerie Lapouge qui deviendra la Distillerie du Périgord

C'est Jacques Gatinel, le gérant de la distillerie La Salamandre qui a eu l'idée de fabriquer un whisky périgourdin.

Le whisky est un produit tendance, de consommation. On a toujours fait des produits un peu terroir à base d'alcool et cela fait un petit moment que cela me trottait dans la tête, de faire un produit un peu tendance" explique le patron.

Il reste 6 ans dans des barriques de vins liquoreux, puis six mois dans des barriques de vieille prune. Ce qui lui donne un goût un peu fruité" dit le gérant."

Single Malt entièrement élaboré en Périgord. Vieilli sept ans en barrique de vin liquoreux à la distillerie avant d’être affiné pendant six mois dans nos barriques de Vieille Prune.
Il est à base d’orge brun et blond – Légèrement tourbé.

La distillerie du Périgord à Sarlat Médaillée d’or à l’Exposition Universelle de Paris en 1900, médaillée d’or à la Foire Internationale de Bruxelles en 1899) la société se développe à partir de 1980 dans le traitement des fruits à l’alcool, et acquiert ses lettres de noblesse à travers un savoir gastronomique et un terroir réputé.

Outre les préparations à base de fruits, la Distillerie se diversifie en proposant des whiskys vieillis 5, 12, 17 ou 20 ans, les trois derniers étant ensuite affinés dans des fûts de chêne ayant contenu sa spécialité au parfum de truffe ; avec un zeste d’humour dans sa dénomination : Lascaw !

Rappelons que trois règles sont imposées aux producteurs pour prétendre au nom de whisky français : distiller une eau de vie de céréales, la faire vieillir pendant au moins trois ans sous-bois, et sur le territoire français ; ce qui ne semble pas être le cas pour la Distillerie du Périgord qui fait vieillir des whiskys écossais. Il n’en reste pas moins que, affiné dans des fûts français, il mérite bien le nom de "whisky du Périgord".

Evidement, à boire avec l'ami modération.

Par Véronique LAROCHE-VIAUD