JAVANAUD de Saint-Jory-de-Chalais

Javanaud, hameau de Saint-Jory-de-Chalais est un village du nord de la Dordogne dans le Périgord vert, situé entre Thiviers et Saint-Pardoux-la-Rivière. Il est proche de la RN21 et entouré de trois cours d’eau : la Côle, la Queue d’âne et le Touroulet. En 1806, il y avait 1032 habitants, de nos jours seulement entre 500 et 600 âmes.



Mon grand-père, Henri Lachaize voit le jour le 4 février 1884 à Chalais. Il a des cheveux chatains et des yeux bleus-foncés. Il est le fils de Bertrand Lachaize né le 22 septembre 1861 à Saint-Jory-de-Chalais et de Jeanne Chatain née le 18 Janvier 1862, à La Mauroussie au même village.

En 1904, Henri est incorporé au bureau de Périgueux-Limoges pour 3 ans. Nommé caporal, il est rappelé sous les drapeaux lors de la mobilisation en Août 1914. Il participe aux campagnes d’Allemagne de 1914-1915, avant d’être gravement blessé par balle au talon d’Achille, le 23mai 1915 à Régneville en Meurthe et Moselle. Il est déclaré inapte et sera décoré de la Croix de Guerre avec une étoile d’argent.





























Henri épouse Gabrielle Vinatier le 19 juin 1913, il est négociant en vins. Ils auront deux fils, Robert (mon père), agent d’assurances qui épouse Ginette Laforêt, et André dit Dédé.


Il décède à La Coquille le 05 juillet 1948, il ne s’est jamais vraiment remis de la 1ère guerre mondiale, ni du décès de son jeune fils André, mort de la tuberculose à 25 ans en 1947.

L’acte le plus ancien de la famille Chatain à Saint-Jory-de-Chalais est celui du mariage entre Bernard Chatain et Marguerite Rapnouil ou Ranouil le 12 janvier 1712.




Sept générations de cultivateurs, ainsi que leurs nombreuses descendances, vont se succéder dans ce village pendant 2 siècles, navigant entre différents hameaux : La Mauroussie, Javanaud, épousant les filles du hameau ou village voisin.


Par Geneviève COULAUD.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.genea24.fr/blog/index.php?trackback/103

Fil des commentaires de ce billet