Kéfir

Le Kéfir : Cette boisson légèrement gazeuse serait originaire du Caucase. Elle est connue depuis au moins l’Antiquité. En Europe, elle est consommée en sa version lactée en Russie, Pologne, Bulgarie. Ses vertus médicinales sont utilisées depuis ces temps anciens, grâce aux bactéries lactiques et levures qu’elle contient. Le kéfir aux fruits est également issu des mêmes « graines » qui permettent la transformation du liquide en cette boisson pétillante. Actuellement, c’est cette version qui est la plus utilisée en Europe de l’Ouest.

Comment cette boisson pétillante a-t-elle été introduite dans notre pays, et surtout dans notre territoire en traversant tous ces siècles ? Nous l’ignorons. Peut-être depuis les échanges commerciaux entre pays ou le retour de soldats depuis l’Est de l’Europe … Ma maman en préparait lorsque j’étais enfant et beaucoup d’entre nous se rappellent cette boisson pétillante et légèrement sucrée : Les « graines » qui permettent la fermentation de la préparation se distribuaient d’une maison à une autre. Cet amalgame de micro-organismes, de bactéries et levures fabrique sa propre enveloppe insoluble et forme une culture stable. Ces graines ont la propriété de se multiplier d’une préparation à l’autre, c’est ainsi qu’elles ont passé de mains en mains … Actuellement, on en trouve dans de nombreux magasins ou rayons bio. Une amie m’a donné des graines il y a quelques années et depuis, je prépare régulièrement cette boisson aux fruits.

Recette pour 3 litres de kéfir aux fruits :

Matériel :

- Un bocal en verre de 3 l - Une passoire genre tamis - Un entonnoir - 3 bouteilles fermant hermétiquement (genre bouteilles de limonade) - Une grande passoire en plastique pour le rinçage des graines. - Graines de kéfir : environ un verre pour 3 litres d’eau (ou 200 grammes pour les puristes)

Ingrédients :

- 1 verre de graines. - 1 citron bio (non traité) (+ quelques rondelles d’orange possible). - 7 cuillères à soupe de sucre non raffiné (de préférence) : j’utilise du rapadura (sucre brut de couleur très ambrée) (magasin bio). - 4 figues séchées et 3 ou 4 dattes. - Eau (laisser reposer l’eau du robinet pour l’évaporation du chlore) ou utiliser de l’eau minérale).

Préparation :

Verser les graines dans le bocal, ajouter le sucre, le jus du citron, les figues et les dattes fendues avec un couteau. Recouvrir d’eau jusqu’à 2 ou 3 cm du bord du bocal. Poser une assiette pour le protéger. Laisser fermenter pendant 12 heures environ. (Les figues et les dattes doivent être remontées en surface) Verser la préparation dans chaque bouteille à l’aide de l’entonnoir et la passoire-tamis. Laisser quelques centimètres d’air dans la bouteille car la boisson est légèrement gazeuse. Mettre au réfrigérateur.

A consommer dans les jours qui suivent, 8 jours maximum. La boisson est très légèrement alcoolisée. (1% parait-il, je n’ai pas utilisé d’alcootest !).


Retirer et jeter les fruits. Rincer les graines dans la passoire en plastique. Les placer dans un récipient non métallique, y verser un peu de sucre pour la conservation et mettre au frigo. Les graines se conservent plusieurs jours avant une prochaine préparation. Comme les graines se développent au cours de chaque préparation, à vous d’en faire profiter vos amies et amis ou d’en faire sécher en un lieu sec et chaud et conserver dans un bocal pour plus tard. (Ces graines séchées devront être humidifiées pendant quelques heures lors d’une utilisation ultérieure)
Par Mireille BERGER.

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : http://www.genea24.fr/blog/index.php?trackback/181

Fil des commentaires de ce billet